Notice: Undefined variable: menu_list in /home/panachec/public_html/blvforschungsbericht/wp-content/themes/BLV/templates/menu/lang-menu.php on line 25
  • de
  • fr
  • it
  • en

La recherche en chiffres

Au cours des années 2012-2016, l’OSAV, et auparavant les deux anciennes entités l’OVF et la division Sécurité alimentaire de l’OFSP, ont dépensé plus de 28 millions de francs pour la recherche. Ces fonds ont été consacrés à des projets menés par l’ensemble des domaines de l’OSAV.

La statistique sur la recherche se fonde sur les chiffres de la base de données sur la recherche ARAMIS. La période du rapport pluriannuel 2012—2016 couvre cinq années, contrairement au rapport pluriannuel précédent, qui ne couvrait que quatre années. Au cours de l’actuelle période sous revue, les dépenses destinées aux projets de recherche ont augmenté de 3 millions de francs. Si l’on rapporte ce chiffre aux fonds disponibles chaque année pour la recherche, il s’agit toutefois d’une diminution d’environ 1 million de francs par an. Celle-ci s’explique en partie par la modification des pratiques en matière de compte rendu suite à la fusion entre la division Sécurité alimentaire de l’OFSP et l’OVF pour former l’OSAV en 2014. Par ailleurs, le budget de la recherche a été réduit dans le cadre des efforts d’économies de 2014.

Les moyens financiers engagés dans le programme de recherche pluriannuel de 2012 à 2016 ont été investis dans les activités de recherche Santé animale, Protection des animaux, Conservation des espèces dans le cadre du commerce international, Fondation Recherches 3R, ainsi que Sécurité alimentaire et Nutrition. Les projets du domaine Santé publique vétérinaire font également partie du domaine spécialisé Santé animale. La répartition statistique des projets entre les domaines de la sécurité alimentaire et de la nutrition n’a eu lieu qu’au moment de la création de l’OSAV.

La Fondation Recherches 3R (Replace, Reduce, Refine / Réduction, Réforme, Remplacement) soutient des projets de recherche qui ont pour objectif d’éviter le recours à des expériences sur les animaux (méthodes de substitution), de réduire le nombre d’expériences sur les animaux (moins d’expériences, moins d’animaux par expérience) ou de les améliorer (moins de contraintes sur les animaux durant l’expérience). La Fondation est financée à parts égales par la Confédération (OSAV) et par Interpharma.

Les dépenses en chiffres absolus et la répartition en pour cent entre les différents domaines spécialisés figurent dans le tableau suivant. Les chiffres des années 2008 à 2011 sont présentés à titre de comparaison. Comparativement à la période précédente, les dépenses ont reculé dans le domaine de la santé animale mais ont fortement augmenté dans celui de la protection des animaux. Le recul avéré des dépenses dans le domaine de la sécurité alimentaire pour 2014 et 2015 s’explique d’une part par le fait qu’à l’issue de la fusion pour créer l’OSAV, les nouvelles structures de recherche devaient dans un premier temps passer par une phase d’adaptation. D’autre part, ce recul apparent est aussi dû aux pratiques en matière de compte rendu, lesquelles n’ont pu être entièrement adaptées qu’en vue de la nouvelle période de recherche 2017—2020. Dans le domaine spécialisé Fondation Recherches 3R, les dépenses ont légèrement augmenté.

 

Dépenses pour les activités de recherche par domaine spécialisé (en milliers de francs)